Préparer vos enfants adultes à l’indépendance financière

Selon les conseillers financiers, les jeunes adultes d’aujourd’hui sont surtout préoccupés par deux aspects essentiels : l’accession à la propriété et le désir d’être plus spontané avec leur argent. Cela peut signifier voyager, retourner à l’école pour étudier ou soutenir des causes significatives. Pourtant, avec l’accession à la propriété de plus en plus difficile à atteindre, une dette de prêt étudiant élevée et des salaires stagnants, de nombreux enfants adultes de la génération Y et de la génération Z se tournent vers leurs parents pour obtenir un soutien financier.

Soutenir financièrement les enfants adultes peut être aussi petit que de payer des factures d’épicerie, d’essence ou de téléphone cellulaire – ou aussi gros que de les aider avec un acompte sur une maison. Bien qu’il soit naturel pour les parents de vouloir soutenir les enfants à la fois émotionnellement et financièrement, il est crucial de s’assurer que les enfants ne comptent pas uniquement sur la « Banque de maman et de papa » sans apprendre à se débrouiller seuls sur le plan financier.

Votre soutien met-il en péril vos objectifs de retraite?

Dans certains cas, aider vos enfants peut même vous nuire. Une enquête récente sur les enfants et les finances indique que de nombreux parents ont du mal à subvenir aux besoins de leurs enfants, souvent jusqu’à l’âge adulte, ce qui compromet leurs propres plans de retraite. Environ 30 % des parents canadiens disent que leurs enfants causent des difficultés financières, et 31 % indiquent que le fait d’aider leurs enfants à payer les coûts postsecondaires retardera ou a déjà reporté la retraite. Dans le même temps, les jeunes adultes qui n’adoptent pas l’indépendance financière peuvent ne pas être en mesure de réaliser tout ce qu’ils espèrent – et les parents ne seront pas là pour les renflouer pour toujours.

Des moyens pratiques d’encourager l’indépendance financière

Couper le cordon d’argent peut être difficile, mais voici quelques lignes directrices pour aider vos enfants à démarrer sur la voie de l’autosuffisance financière.

Communiquer

  • Si vos enfants vivent avec vous, commencez par définir des attentes quant au moment où vos enfants commenceront à payer leurs propres dépenses, comme les factures de téléphone cellulaire ou les dépenses de voiture. Rappelez-leur que ce n’est pas que vous n’aimez pas ou ne vous souciez pas de leur bien-être, mais plutôt que vous voulez leur donner de bonnes habitudes financières pour subvenir à leurs besoins.

Établir un calendrier

  • Préparez vos enfants en leur donnant un délai raisonnable pour organiser leurs finances et leur plan affectif afin de leur permettre de subvenir pleinement à leurs besoins. Peu importe combien vous donnez à votre enfant, vous voudrez lui donner suffisamment de temps pour s’adapter à la vie sans ce soutien. Si ce n’est que quelques centaines de dollars par mois, quelques mois devraient suffire, mais si vous les soutenez entièrement, vous devrez prévoir beaucoup plus de temps pour les aider à se débrouiller seuls. En choisissant une date et en s’y tenant, il est plus facile pour chacun de s’y tenir.

Établir un budget

  • Beaucoup de gens n’ont aucune idée de leurs dépenses mensuelles – vos enfants ne savent probablement pas ce qu’ils gagnent et ce qu’ils dépensent. Lorsque vous les aurez aidés à établir un budget, vous serez en mesure de voir quelles sont les lacunes, les situations où ils comptent encore sur vous et comment vous pouvez les aider à réduire leurs dépenses et à augmenter leur épargne. Assurez-vous de revoir leur budget ensemble fréquemment au cours des six premiers mois. Il existe de nombreuses applications et sites Web gratuits qui peuvent aider vos enfants à établir un budget et à suivre les dépenses – parlez-en à votre conseiller financier pour obtenir des suggestions.

Encourager l’investissement précoce

  • Épargner plus tôt peut aider vos enfants adultes à bénéficier du pouvoir de composer leurs économies. Même de petits montants investis régulièrement, que ce soit par l’entremise d’un REER ou d’un CELI, peuvent faire une différence importante dans leur épargne à l’avenir. Commencer à investir à un jeune âge aide également vos enfants adultes à prendre l’habitude responsable d’épargner et de mettre de l’argent de côté pour leur avenir. 

Aidez vos enfants à se préparer à la saison des impôts

  • Pour les jeunes adultes qui font une déclaration de revenus pour la première fois, la perspective peut être intimidante. La bonne nouvelle? À ce stade de leur vie, il est peu probable qu’ils aient une situation financière complexe. Il existe également une foule de sites Web simples et intuitifs pour les aider dans cette démarche, y compris taxtips.ca, turbotax.tax-basics et Canada.ca.

Donner l’exemple de bonnes habitudes financières

  • Expliquez comment vous avez appris à prendre des décisions financières dans vos jeunes années et comment vous avez tiré les leçons de vos décisions passées. Faites savoir à vos enfants que s’ils trébuchent, ce n’est pas la fin du monde – il est plus important de se concentrer sur ce qu’ils peuvent contrôler en créant un plan d’action réalisable.


Besoin de plus de conseils sur la façon d’aider vos enfants adultes à devenir financièrement indépendants? Parlez à un conseiller en placement de Patrimoine Richardson.